Image corporelle

Qu’est-ce que l’image corporelle ?

L’image corporelle se réfère à la perception qu’une personne a de son propre corps, ce qui inclut ses pensées, ses jugements, ses émotions et ses sensations. Elle reflète les perceptions liées au format corporel, au poids, aux capacités fonctionnelles et au pouvoir d’attirance de son corps.

Une personne jouissant d’une bonne estime de soi a de meilleures chances d’adopter un style de vie sain en matière de santé que celle ayant une faible estime d’elle-même.

L’image corporelle est intimement liée à l’estime de soi. Bien que plus d’un facteur influence l’estime de soi, une image corporelle positive demeure essentielle à son développement. Des changements au niveau de l’image corporelle affecteront donc l’estime de soi d’un individu.

L’image corporelle est subjective et n’a rien de statique. Elle se module au fil du temps, de notre évolution personnelle et de celle de notre environnement. Elle se construit à partir :

  • des pensées, des valeurs et des sentiments personnels ; ce qu’on perçoit de nous-même,
  • des messages véhiculés par l’entourage et de ce qu’on croit que les autres perçoivent de nous, et
  • du contexte socio-culturel.

Le concept de soi et celui de l’image corporelle sont touchés de façon significative durant la période de l’adolescence, notamment en lien avec les transformations physiques qui surviennent. Cela rend le jeune sensible aux modèles extérieurs, à la comparaison et à l’identification aux pairs.

Le vécu quotidien de l’adolescent-e a un impact important sur son image corporelle : les jugements et les commentaires provenant de la famille et des pairs, les valeurs sociales dominantes, la façon dont sont vécus les changements liés à la puberté, les perturbations de l’état du corps (accidents, maladies, handicaps), le degré de socialisation, certaines interactions sociales marquées par la violence, le harcèlement, la stigmatisation, etc.

Les signes d’une image corporelle saine et positive :

  • Voir son corps tel qu’il est en réalité
  • Aimer son corps tel qu’il est dans le moment présent
  • Apprécier les habiletés et les particularités de son corps
  • Avoir confiance en son corps et ses capacités
  • Traiter son corps avec bienveillance
  • Accepter son corps tel qu’il est

Les signes d’une image corporelle négative :

  • Percevoir son corps d’une façon différente de ce qu’il est en réalité
  • Éprouver du regret, de la honte, de la culpabilité ou de la haine à l’égard de son corps
  • Déprécier ou rejeter certaines parties ou dimensions de son corps
  • Douter de son corps et de ses habiletés
  • Écouter peu, ne pas reconnaître ou nier les besoins de son corps
  • Chercher à transformer son corps en fonction d’un idéal

 

Source: Manuel “S’informer”, programme Bien dans sa tête, Bien dans sa peau, EquiLibre Québec